Retrouvez ici l'ensemble des animations et médiations de la Bibliothèque multimédia Henri Vincenot et de La galerie Art contemporain de Talant.

 

  1, 2, 3 Albums de janvier à juin 2016 !

 

Le projet 1, 2, 3 Albums est une création de l'association Livralire qui présente depuis 2001, nouveautés, sélections et bonnes idées.
Cette animation a pour objectif de créer un lien social et intergénérationnel en rapprochant des publics différents par la lecture et la mise en scène d’une sélection de dix albums ; et de susciter le gout de lire au sein des classes accueillies.
 

 


De janvier à juin 2016, la Bibliothèque multimédia a participé au projet en présentant les albums sélectionnés à des groupes d’élèves d’écoles élémentaires et de 6ème, ainsi qu’à des ainés de la ville de Talant ou encore aux Bouquineurs (le club de lecture de la bibliothèque).
Durant ces 6 mois, des dégustalivres, rencontres entre enfants et ainés, spectacles, lectures épicées et votes se sont succédés afin de créer du lien entre les participants autour de la lecture.
 

Notamment, le jeudi 12 et vendredi 13 mai, ces publics variés étaient invités à participer au vote d' « 1, 2, 3 albums ». Avant le vote proprement dit, les aînés ont offert au public une lecture théâtralisée de l’album "Le Prince dragon" puis les élèves, en retour, ont présenté un diaporama réalisé à partir de l’album "La belle vie" ainsi qu’un livret, illustré par leurs soins, sur la ville de Talant, à la manière de l’album "A Paris".


Tous les participants ont reconnu l’implication enthousiaste, tant de la part des jeunes que des adultes, dans ce bel exemple d’échange intergénérationnel.

Vous pourrez retrouver l’intégralité de ces clichés sur la galerie de photos de la Bibliothèque.

Tous les votes seront rassemblés au niveau national jusqu’au 2 juin. Les résultats pour désigner les trois albums préférés de l’année seront annoncés le 9 juin prochain sur le site de Livrealire.
 

 

   J'écris, tu crées - un projet ambitieux !

De novembre à avril dernier, un projet d'envergure s'est déroulé à la bibliothèque.

Le principe était simple et généreux : faire travailler sur un même projet deux groupes hétérogènes et réussir au fil des ateliers à produire une création homogène qui serait aussi une rencontre entre créateurs.


Ainsi, de novembre à février, 2 séquences de 6 ateliers « Écriture », ont été menés par Claire Delbard, directrice de l’Atelier des Noyers, auprès des élèves de CP (classe de Mme Frèrejacques) et de la CLIS (classe de Mme Floreani) de l’école Elsa Triolet ; à ceux-là, se sont ajoutés les enfants de grande section (demi-classes de M. Jung et Mme Fontaine) et adultes de l’atelier sociolinguistique mené par l’association CESAM à Talant.

 

La tâche assignée ne manquait pas d’envergure : créer, écrire ou faire écrire une histoire. D’où la nécessité de réfléchir à ce qu’est une histoire, une action, un personnage ; mais aussi comment on publie une histoire dans un livre, qu’est-ce qu’un titre, un chapitre, une couverture, etc.
Au final, les groupes ont abouti à la conception, rédaction et illustration de deux histoires : La vie de Pipo et ses amis (par les élèves de CP et de la CLIS) et Pipo vit sa vie (par les élèves de GS et les adultes du Cesam).
Les histoires sont éditées par la Ville de Talant, sous la forme de 2 livrets, illustrés par les enfants. Naturellement, ces ouvrages sont disponibles à la Bibliothèque multimédia Henri Vincenot.

Dans un second temps, de décembre à janvier, 5 ateliers « Alphabet » animés par Daniel Brandely, artiste plasticien à la Bibliothèque multi média et ouvert à tous les publics, proposaient l’invention d’un alphabet imaginaire, que ce soit par la photo et le dessin ou directement par la création d’un abécédaire à partir d’objets personnels ou du quotidien. Accompagnés de Daniel Brandely, les Talantais étaient invités à coder les textes créés lors des ateliers « Écriture », à l’aide de l’alphabet imaginaire.

Le mois dernier, les deux actions ont réalisé leur jonction en donnant vie au projet « J’écris, tu crées »; les deux actions se recoupant lors de deux ateliers « Transcription ».


Ambitieux projet de création participative, les œuvres ont été exposées à la Bibliothèque multimédia Henri Vincenot du 9 mars au 2 avril.

     Bouquinades Club lecture - mardi 29/03/2016

Le mardi 29 mars a eu lieu, de 18h30 à 20h, le nouveau rendez-vous des Bouquinades, le Club lecture de la Bibliothèque multimédia !

Voici la sélection des bouquineurs sur le thème de la littérature étrangère :

 

     Bouquinades Club lecture - mardi 02/02/2016

Le mardi 2 février a eu lieu, de 18h30 à 20h, le second rendez-vous de l'année des Bouquinades, le Club lecture de la Bibliothèque multimédia !

Voici les coups de coeur des bouquineurs sur le thème du roman social :

 

 

     Bouquinades Club lecture - mardi 05/01/2016

Le mardi 5 janvier a eu lieu, de 18h30 à 20h, le premier rendez-vous de l'année des Bouquinades, le Club lecture de la Bibliothèque multimédia !

Voici les coups de coeur des bouquineurs :

     Bouquinades Club lecture - mardi 01/12/2015

Le mardi 1 décembre a eu lieu, de 18h30 à 20h, le troisième rendez-vous des Bouquinades 2015-2016, le Club lecture de la Bibliothèque multimédia, avec une séance spéciale science fiction !

Voici les coups de coeur des bouquineurs :

 

 

     Bouquinades Club lecture - mardi 03/11/2015

Le mardi 3 novembre a eu lieu, de 18h30 à 20h, le second rendez-vous des Bouquinades 2015-2016, le Club lecture de la Bibliothèque multimédia, avec une séance spéciale science fiction !

Voici les coups de coeur des bouquineurs :

 

 

 

 

     Bouquinades Club lecture - mardi 13/10/2015

Le mardi 13 octobre a eu lieu, de 18h30 à 20h, le premier rendez-vous des Bouquinades 2015-2016, le Club lecture de la Bibliothèque multimédia, avec une séance spéciale rentrée !

Voici les coups de coeur des bouquineurs :

 

 

 

 

 

 

 

    Bouquinades Club lecture - mardi 10/02/2015

Le mardi 10 février dernier a eu lieu, de 18h30 à 20h, le troisième rendez-vous des Bouquinades, le Club lecture de la Bibliothèque multimédia. 

Le thème choisi était les romans historiques

Voici quelques résumés des participants :

La confrérie des éveillés de Jacques Attali
L’auteur imagine la rencontre à Tétouan en 1125, de Moïse Maïmonide (1126-1198), jeune médecin juif, avec le philosophe Averroès (1135-1204) afin d'obtenir la grâce de son maître. Les deux philosophes échangent leurs vues sur leur foi, la science, la vérité, les chrétiens, la philosophie, Dieu, la nature, l'amour, les femmes, la douleur, l'exil, les relations entre islam et judaïsme, etc.
Présenté par M. Dominique B.

La controverse de Valladolid 
de Jean-Claude Carrière
Dans ce livre, Jean-Claude Carrière raconte un fait historique se déroulant en 1550: dans un couvent de Valladolid, quelque soixante ans après la découverte du Nouveau Monde, deux hommes s'affrontent : les Indiens sont-ils des hommes comme les autres ? Pour le dominicain Las Casas, ardent défenseur de la cause indienne, cela ne fait aucun doute: les Espagnols, avides de conquête, ont nié l'évidence, assujettissant et massacrant les indigènes par millions. Face à lui, le philosophe Sépulvéda affirme que certains peuples sont nés pour être dominés.
Présenté par M. Dominique B.

Le rêve mexicain ou la Pensée interrompue
de J. M. G. Le Clézio    
Cet essai évoque à la fois la Conquête, la destruction des civilisations précolombiennes et la richesse de ces cultures à travers leurs mythes, rites, cérémonies, fêtes.
Présenté par M. Dominique B.


La nuit de Maritzburg
de Gilbert Sinoué
un être d'une autorité despotique mais surtout un homme amoureux. Mohandas Karamchand Gandhi exerce la profession d’avocat en Afrique du Sud où il vit avec sa famille depuis plus d’une dizaine d’années lorsqu’il rencontre, Hermann Kallenbach, un architecte juif allemand talentueux et réputé. L’entente entre les deux hommes est immédiate. Éclot alors une passion totale.
Présenté par Catherine d’A.


Le roi des ombres
d’Eve de Castro
Le Versailles de Louis XIV est un théâtre où la monarchie absolue se construit en se donnant en spectacle. C’est aussi un panier de crabes où vingt mille personnes, du plus haut au plus bas de l’échelle sociale, s’agitent dans les ors et les gravats, l’inconfort et la puanteur, les complots et les coucheries, avec pour tous, le rêve de grimper vers la lumière.
Présenté par Annie D.


Sigmaringen
de Pierre Assouline
A Sigmaringen se jouent les dernières heures du régime de Vichy, gouvernement fantoche qui ne règne plus sur aucun territoire, à la merci complète des nazis. Tragique et pitoyable à la fois...
Présenté par Sophie J.     


Du domaine des murmures
de Carole Martinez
En 1187, le jour de son mariage, devant la noce scandalisée, la jeune Esclarmonde refuse de dire « oui » : elle veut faire respecter son vœu de s’offrir à Dieu, contre la décision de son père, le châtelain régnant sur le domaine des Murmures. La jeune femme est emmurée dans une cellule attenante à la chapelle du château, avec pour seule ouverture sur le monde une fenestrelle pourvue de barreaux. Mais elle ne se doute pas de ce qui est entré avec elle dans sa tombe…
Présenté par Valérie G.

Louis XIV le Roi-Soleil  tome 1
de Max Gallo
« Le roi est mort, vive le roi !».Ce matin de mai 1643, un nouveau soleil s'est levé sur le royaume de France. Sous l'œil aimant d'une mère rompue à la politique, un roi-enfant découvre la charge que son sang et Dieu lui-même lui destinaient. Il sait pertinemment le poids qu'il lui faudra porter.
Présenté par Valérie G.

Le collier rouge
de Jean-Christophe Rufin
Eté 1919, un héros de la guerre est retenu prisonnier au fond d'une caserne déserte. Devant la porte, son chien tout cabossé aboie jour et nuit.
Présenté par Valérie G.

Les aventures de Boro, reporter photographe : Les noces de Guernica 
de Dan Franck et Jean Vautrin
Les personnages des deux tomes précédents vont se donner la main pour sauver Boro, le reporter intrépide. L'épisode se passe au temps de Léon Blum, lorsqu'en Espagne les républicains commençaient à perdre la guerre.
Présenté par Francis W.

Suite française
d’Irène Nemirovsky
Il y a deux histoires dans ce roman : celle des héros décrits dans le roman, et celle du roman lui-même et de son auteur
Il existe de nombreux ouvrages sur la débâcle de juin 1940, l’exode massif des populations poussées sur les routes par l’avancée de la Wehrmacht. La description qu’en fait Irène Némirovsky est d’une précision chirurgicale : on n’est pas surpris d’apprendre qu’elle notait tout sur ses cahiers, comme un peintre fait des études.
La suite sera moins glorieuse : dès la défaite, le statut des juifs en France se dégrade très vite, des 2 côtés de la ligne de démarcation. Irène et son mari seront arrêtés, déportés et gazés en 1942. Le manuscrit de Suite française sera sauvé par Denise, la fille d’Irène, qui n’échappe à la traque des policiers français que de justesse.
Présenté par Antoine T.


Le vin de solitude
d’Irène Nemirovsky
Retrace le destin d'une famille russe réfugiée à Paris. Le déracinement, la solitude, mais aussi la farouche volonté de s'affranchir de tous les carcans sont au cœur de ce huis clos familial oppressant. Récit de la douloureuse libération d'une jeune fille qui tente d'échapper à l'emprise de sa mère, une grande bourgeoise mariée à un juif obscur. Un roman largement autobiographique.
Présenté par Antoine T.


Le roi, l’empereur et le tsar
de Catrine Clay
Le destin hors du commun de George V, Guillaume II et Nicolas II, les trois cousins qui précipitèrent le monde entier dans la Première Guerre mondiale.
Présenté par Andrée D.


Les piliers de la terre
de Ken Follett
Dans l’Angleterre du XIIème siècle, nous suivons l’histoire de plusieurs familles, dans laquelle se mêlent la guerre, la religion et la famine sur fond de construction d’une cathédrale
Livre imposant qui se lit très facilement et vous tient en haleine.
Présenté par Sylvie A.

    Bouquinades Club lecture - mardi 09/12/2014

Le mardi 9 décembre dernier a eu lieu, de 18h30 à 20h, le second rendez-vous des Bouquinades, le Club lecture de la Bibliothèque Multimédia. 

Le thème choisi était les coups de coeur

Voici quelques résumés des participants :

 

 

 Le prisonnier de l'Alcazar / Michèle BARRIERE

"Roman d'aventures après 1525 quand François Ier est prisonnier de Charles Quint en Espagne. Très drôle, divertissant, avec beaucoup de gastronomie et d'intrigues bien ficelées et des personnages attachants dont on suit  facilement les vies mouvementées et les aventures haletantes." Par Catherine d'A.
 

 

La dernière fugitive / Tracy CHEVALIER

"Tracy CHEVALIER est une américaine née en 1962 qui vit à Londres depuis 1984.
Elle est spécialisée dans les romans historiques, elle dresse notamment le portrait de femmes ordinaires mais conquérantes.

Elle est l'auteur de "La jeune fille à la perle" servante du peintre Vermeer, roman publié en 2000 et adapté au cinéma en 2002.

"La dernière fugitive" est l'histoire d'une jeune fille quaker, mouvement religieux fondé au 18ème siècle en Angleterre, qui en 1850 quitte son Angleterre natale pour l'Amérique car elle accompagne sa soeur  promise à un anglais fraîchement émigré dans l'Ohio.

La traversée en bateau est éprouvante pour la jeune fille mais à l'arrivée, sa soeur meurt de la fièvre jaune.

Honor se retrouve seule dans un pays inconnu dans la famille de celui qui aurait du devenir l'époux de sa soeur défunte et elle doit affronter  le rigorisme et l'intransigeance des quakers, culte fondé sur le silence dans une Amérique où règne encore l'esclavagisme.

Au travers de ce roman, on découvre des traditions comme la confection des quilts, des patchworks, des personnages attachants, des femmes qui aident des esclaves noirs en fuite et la vie dure des fermiers pionniers.

Au fil du roman, Honor la jeune fille timide se met à défier les interdits." Par Sophie J.
 

 

Le Grand Cœur / Jean-Christophe RUFIN

"Ici, dans « le grand Cœur », nous ne sommes pas dans le polar, mais dans un roman historique, une narration à la première personne, une libre inspiration à partir de faits réels. On s’aperçoit que si Jacques Cœur a laissé beaucoup de traces de son passage, les espaces de liberté du romancier demeurent conséquents : tout ce qui est avéré est exploité, tout ce qui est inconnu ou non confirmé fournit la matière propice à l’envolée du récit.
L’inconvénient de ce choix, c’est l’absence d’autoportrait véritable : comment décrire Jacques Cœur physiquement, et autrement que par la statue de son palais, qui l’avantage outrageusement, paré de ses plus beaux atours ?
Jean-Christophe Rufin prend quelques libertés artistiques, d’imaginer une intrigue suite à la rencontre avec Agnès Sorel, la Dame de Beauté. Elle constitue une partie de la charpente du roman. D’une amitié établie, il imagine une relation platonique, puis amoureuse, qui prendra fin avec le décès d’Agnès en 1450. Ce sera le début de sa disgrâce, et au cours de son procès, il sera même accusé d’avoir lui-même empoisonné Agnès Sorel, ce qui est parfaitement invraisemblable. Cette rumeur aurait pu être imputée au dauphin, le futur Louis XI, qui éconduit par Agnès aurait souhaité se venger ainsi d’Agnès et de son père Charles VII.
Autre richesse du récit de Jean-Christophe Rufin, sa parfaite connaissance du terrain : le territoire berruyer de la Sologne, et de ce qui deviendra la Route Jacques Cœur, de Gien à Bourges. Bourges, la ville natale, où va prospérer la famille Cœur, où « maître Jacques » va édifier un somptueux palais inspiré par l’Orient découvert lors des nombreux voyages, mais aussi par les apports de Florence, où éclosent déjà les prémices de la Renaissance française. Charles VII n’aimait pas Paris, et préférait les châteaux de la Loire, Chinon (le site de sa rencontre « incognito » avec Jeanne d’Arc), ou Loches.
Les nombreux châteaux dont Jacques fera l’acquisition, certains pour le compte du Roi Charles VII, destinés à Agnès Sorel, d’autres pour éponger les dettes de ses nombreux créanciers nobles ruinés, sont pour la plupart encore visibles et en bon état, ce qui apporte de la vigueur et du réalisme au récit.
Même la cathédrale St-Etienne de Bourges, où Jean Cœur, le fils de Jacques, fut archevêque, à quelques centaines de mètres du palais Jacques Cœur, est monumentale et dominatrice sur ses anciens glacis transformés en jardin. Le clou de la visite à Bourges, c’est bien sûr le Palais Jacques Cœur lui-même, où tout parle du précurseur de la paix,  par l’art et le négoce. Absent très souvent de par ses fonctions auprès du roi, mais aussi ses affaires et ambassades à l’étranger
Partout, la fin de la Guerre de Cent ans, imminente traduit l’horreur de la violence des bandes de soudards et d’écorcheurs, la fin de la féodalité et de la chevalerie, l’aspiration à la paix et à la prospérité. Charles VII y parviendra, non sans faire appel aux ressources de Jacques Cœur, ainsi qu’à ses talents de commerçant et de négociateur.
La fin d’une biographie du 15e siècle récit est toujours moins romanesque, mais l’habileté de Jean-Christophe Rufin est d’entrelacer tous les chapitres du livre, de façon à nous y conduire apaisés : il y est question d’intrigues et de vengeance, de la jalousie de Charles VII, d’évasion rocambolesque, de refuge au Vatican… mais plus encore de la façon dont Jacques Cœur « met en ordre » ses affaires d’argent, de sentiments.  Mais cela, vous le savourerez à votre tour, si j’ai réussi à vous faire partager mon « coup de Cœur » !" Par Antoine T.
 

Pétronille / Amélie Nothomb

"Pétronille est un roman au ton léger écrit par Amélie Nothomb. Sa fascination pour le champagne est bien réelle et elle va la partager avec cette curieuse Pétronille, personnage un peu déjanté, inspiré par l’écrivain Stéphanie Hochet.
Au fil des pages, ces deux caractères que tout divise vont se rapprocher autour de cet élixir doré. Avec toujours beaucoup d’humour et d’autodérision, Amélie Nothomb raconte les situations improbables vécues et son attachement à cette Pétronille. Dans ce roman elle revient aussi sur la relation qu’elle entretient avec ses lecteurs et sur la difficulté pour les auteurs de vivre de leur plume.
Du rire et des bulles !"

Ces blogs sont des blogs que je fréquentais beaucoup avant :
http://legoutdeslivres.canalblog.com/
http://antigonehc.canalblog.com/
http://www.sylire.com/
Par Marie-Hélène G.

 

Une part de ciel / Claudie GALLAY
"La narratrice est une femme qui, un jour de décembre avant Noël revient dans son village natal des Alpes. Elle retrouve son frère et sa sœur restés au village et tous trois vont attendre le retour de leur père. Celui-ci leur a envoyé à chacun une boule de verre avec de la neige à l'intérieur, voulant dire qu'il revient au village et veut les voir. Habitude qu'il a prise depuis leur enfance où il quittait régulièrement le domicile pour y revenir ensuite.
Lors du récit, ils attendent jour après jour le retour de leur père. La narratrice renoue avec son passé, son frère et sa sœur dont elle était détachée depuis longtemps. Elle repartira un jour de janvier sans que leur père ne soit revenu ; en revanche, elle aura renoué un lien avec son frère et sa sœur et leur promettra de revenir." Par Sylvie A.

 

Le Confident / Hélène Grémillion

"A la mort de sa mère, Camille, la trentaine, reçoit ,parmi les lettres de condoléances ,des courriers anonymes. Elle pense d’abord à une erreur ou à un auteur qui n’ose pas l’aborder directement : elle travaille dans l’édition.
Les courriers sont signés d’un certain Louis. Il y parle d’Annie  et relate des faits qui se sont déroulés durant la seconde guerre mondiale.
Camille ne veut pas  accorder d’importance à ces courriers mais très vite elle se rend compte qu’elle n’est pas étrangère à cette histoire que lui raconte régulièrement Louis. Elle se rend vite compte que toutes les lettres la concernent et à travers elles découvre son passé familial." 
Mon avis sur ce livre : j’ai aimé l’intrigue qui laisse le lecteur s’imaginer  plusieurs scénarios possibles. Chapitres courts. Descriptions de Paris et de la Champagne du temps de l’occupation allemande. Par Valérie G.


La Part de l’aube / d’Eric Marchal
"La part de l'aube est un roman complexe et plutôt fascinant, que j'ai été complètement incapable de lâcher dans les 200 dernières pages tellement était grande mon envie d'en arriver au dénouement! Que des lecteurs intéressés ne se laissent pas inquiéter par son épaisseur: malgré celle-ci, il n'y pas de longueurs et l'auteur sait alterner entre l'intrigue et le simple plaisir de faire découvrir la vie à Lyon à cette époque, avec un amour de la ville touchant. Bien sûr, tout n'est pas parfait et c'est parfois un peu manichéen (les affreux nobles bourrés de défauts contre le gentil avocat dont le seul défaut recensé est de ne pas se remettre d'un deuil et ses tout aussi gentils camarades du Tiers Etat tout autant remplis de bons sentiments), mais on pardonne vite ce travers pour le plaisir de l'histoire. Éric Marchal est un conteur épatant
A recommander aux amateurs de romans d'histoire, aux amateurs d'énigme, aux lecteurs lyonnais qui se délecteront de retrouver mille détails sur la ville et à tous ceux qui aiment être entraînés par un roman!
En effet, la force de ce livre ne réside pas seulement dans son intrigue principale, dont le fondement est somme toute un classique dans le genre du roman historique, même si le thème des origines, très bien traité est particulièrement intéressant dans le contexte de l'époque. Ce sont finalement toutes ces scènes de la vie courante, ces anecdotes, ces petites histoires et mésaventures qui jalonnent les vies des nombreux personnages, qui rendent ce roman vivant et passionnant. S'y ajoutent l'apparition de quelques figures importantes de l'époque tels Voltaire ou Antoine Parmentier, et bien sûr, la juste dose d'action et d'aventure induite par la découverte de ces fameux textes gaulois, ainsi qu'un soupçon de romance, derniers ingrédients de la recette qui est celle d'un excellent roman, tel celui que nous sert une nouvelle fois l'auteur du Soleil sous la Soie." Par Francis W.
 

 

   Animation Ludothèque - 20/10/2014 au 15/11/2014

 


 

Du 20 octobre au 15 novembre, la Bibliothèque multimédia s'est dédiée aux jeux !
Pendant un mois, de nombreux jeux pour s'amuser et partager étaient accessibles en libre service dans la bibliothèque : des jeux de sociétés, des jeux numériques, des jeux surdimensionnés et des jeux musicaux.

Des animations ont aussi eu lieu une fois par semaine :

  • Challenge Wii : le mercredi 22 octobre de 15h à 17h qui était un temps d'initiation à la console Wii et le samedi 8 novembre de 10h à 12h où les enfants et les adolescents ont formé des équipes pour récolter le plus de points.

 

  • Atelier Petites Mains : un atelier de création de jeux de société a été organisé par l'association Tout le monde joue, le mercredi 29 octobre de 14h30 à 17h30. Durant cet atelier, les enfants ont créé leur propre jeu de société en décorant un plateau en bois. Ils ont aussi découvert comment jouer à des jeux traditionnels du monde.

 

  • Quizz musical : le mercredi 12 novembre de 15h à 17h, deux quizz musicaux pour les adultes, un pour les adolescents et un sur le thème des musiques de films et de pubs a été réalisé à l'espace discothèque au 1er étage de la bibliothèque.


 

 

   Remise du Prix des lecteurs du Concours de Nouvelles 2014 - 05/11/2014

 

 

 

 

Le mercredi 5 novembre, dès 19 h, une soirée à la salle Jean Gabin a clôturé l'édition du Concours de Nouvelles 2014.

Avant la remise du Prix, la compagnie Impostrophe a présenté un spectacle d'improvisation autour du thème de la littérature. 

Durant la seconde partie de la soirée, Madame Valérie Ballereau a été récompensée pour sa nouvelle "Elle aimait tant les roses jaunes", élue nouvelle lauréate du Prix des lecteurs du Concours de Nouvelles 2014 de la ville de Talant.

Pour découvrir la nouvelle lauréate, cliquez ici.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   Bouquinades Club lecture - mardi 07/10/2014

Le mardi 7 octobre dernier a eu lieu, de 18h30 à 20h, le premier rendez-vous des Bouquinades, le Club lecture de la Bibliothèque Multimédia Henri Vincenot. 

Le thème choisi était spécial coups de coeur de l'été

Voici quelques résumés des participants :

 

La liste de mes envies / Grégoire Delacourt

« Les rêves différent de la réalité mais il faut savoir apprécier les petits bonheurs de la vie. En gagnant au loto, l’héroïne pressent que cela va détruire quelque chose, elle n’en parle à personne pas même à ses amies. Elle décide de ne rien changer à sa vie mais fait une liste de choses qui lui ferait plaisir. Pour moi, c’est plus fort que le simple thème de l’argent qui ne fait pas le bonheur (mais ma grand-mère disait que ça fait bien les commissions !!!!) » par Claude D. 

 

Mémé / Philippe Torreton

« Souvenirs d'enfance de l'acteur élevé par sa grand'mère à laquelle il rend hommage avec beaucoup de finesse et de délicatesse. La sincérité et l'émotion font de livre très bref un régal. » par Catherine d’A.

 

Les mots du passé / Jean-Michel Denis

« Un homme âgé éprouve le besoin de raconter à son fils sa jeunesse tumultueuse sous l’Occupation pour lui faire comprendre comment l’histoire a pu bouleverser le destin de toute une génération. Récit clair et haletant du début à la fin. C'est son premier roman paru en 2012 après avoir écrit plusieurs nouvelles. » par Annie D. 

 

Rouge majeur / Denis Labayle

« Interviewer Nicolas de Staël pour le journal dans lequel il travaille est un prétexte pour Jack, le journaliste de venir en France. Il veut tout d'abord découvrir le peintre et surtout revenir vers un amour d'un passé lointain.

L'auteur fait évoluer Jack dans les tourments de la vie de ce peintre qui lui ressemble par certains côtés. Nous assistons aussi avec beaucoup de virtuosité à la naissance d'un tableau majeur de Nicolas de Staël, "le concert".

Errance, exigence, versatilité du peintre reconnu dans le monde entier, telles sont les composantes des derniers jours de ce peintre des années 50, imaginées dans ce roman par Denis Labayle.

Faire se rejoindre la musique et la peinture, telle pourrait être la particularité de son oeuvre.

Denis Labayle nous entraîne grâce à son roman dans les méandres de la création artistique de Nicolas de Staël confronté à des déboires sentimentaux et  à des pannes d'émotion.

C'est un magnifique roman pour qui veut approcher l'esprit qui préside à la création d'une oeuvre. Belle réussite ! » 

par Marie-Hélène G.

 

La délégation norvégienne / Hugo Boris (Belfond, 2007)

« Cinq hommes et deux femmes se retrouvent dans une maison isolée au cœur d’une forêt, pour une partie de chasse. Le froid, la neige les isolent bientôt totalement. Le séjour ne se déroule pas comme prévu. Une atmosphère inquiétante plane au-dessus d’eux. On assiste à un huis clos étrange. Le thème de la chasse est secondaire et ce sont plutôt les relations humaines qui sont mises en avant. » par Sylvie A.

 

Charlotte / David Foenkinos

« Ce livre est un hommage à Charlotte SALOMON, artiste juive allemande au destin tragique.

Charlotte est née à Berlin en 1917 d'un père médecin, chercheur peu présent et d'une mère mélancolique qui comme sa soeur avant elle se suicidera alors que Charlotte n'est qu'une enfant.

Charlotte est une jeune fille discrète, rêveuse, passionnée par les Beaux-Arts mais avec la montée du nazisme et malgré son amour pour Alfred, professeur de chant, elle est contrainte de s'exiler dans le sud de la France.

Elle dessine, peint, écrit sa vie durant cet exil et confie son oeuvre à son médecin. 

Arrêtée en France sur dénonciation, déportée, elle meurt gazée en 1943, elle n'a que 26 ans et elle était enceinte.

Ce récit est bouleversant, captivant et poétique dans l'écriture et la forme. » par Sophie J.  

 

La relieuse du gué /  Anne Delaflotte Medhevi

« Mathilde abandonne sa carrière de diplomate pour reprendre l’atelier de reliure de son grand-père dans un village de Dordogne. Un matin, un homme « d’une beauté renversante et enveloppé d’un parfum de fougère et de terre fraîche », lui apporte un livre à restaurer de toute urgence. Un peu plus tard cet homme se fait renverser par un camion et meurt.

J’ai aimé l’intrigue et la passion de Mathilde pour son métier de relieuse. J’ai aimé les  descriptions des paysages, de la rue et des maisons anciennes qui sont le quotidien de Mathilde. »

Par Valérie G.

 

Le Palimpseste d’Archimède / Eliette Abécassis

« Policier intéressant, pas classique les enquêtes ne sont pas réalisées par des policiers.

Bien écrit avec des phrases savoureuses et le fait qu’il soit écrit à la première personne, celle du héros, renforce la narration en supprimant tous les détails descriptifs superflus.

Une Intrigue compliquée et pleine de méandres

Un contexte qui fait voyager, nous partons de ENS pour visiter Paris puis le monde et  dans le temps : l’antiquité, le MA !, 

On parcourt les sciences : les mathématiques la philosophie, les grands noms comme Archimède

 Et La géographie : Alexandrie, Syracuse, Constantinople

Des personnages singuliers (si les profs de ENS sont comme ceux présentés, cela doit être assez Rn ’Roll)

Un livre en 2 parties : au début des sciences et surtout des mathématiques, pour déraper vers l’ésotérisme qui fait même disparaître la fin de l’intrigue (qui reste floue et peu vraisemblable,)  mais le vrai sujet n’était-il pas les questionnements philosophiques que proposent Eliette ABECASSIS, nous amenant à réfléchir sur le Bien/le Mal, l'Origine/la Fin, la Raison/le Sens, l'Infini, etc...

Chacun y trouvera ce qu'il est venu y chercher : Une intrigue facile ou un livre apportant des connaissances nouvelles et amenant à réfléchir sur les importants concepts philosophiques abordés, l'approche philosophique (on peut y apprendre ou revoir pas mal de choses), et les réflexions qu'elle entraîne.

En résumé : quelques heures de loisirs, un livre entre Dan BROWN  tout en lui restant supérieur en qualité littéraire et Umberto ECO. » par Francis W.

 

    Délibérations du concours de nouvelles - 18/09/2014

Le jeudi 18 septembre, de 19 h à 21h30 les membres du jury du Prix des Lecteurs se sont réunis pour élire la nouvelle lauréate du concours de nouvelles 2014.


Ce jury était composé de  6 femmes et un homme, tous lecteurs inscrits à la Bibliothèque multimédia.


En présence de Mme Soyer, Maire-adjointe déléguée à l’Animation Culturelle et à la Vie Associative et de trois personnes de l’équipe bibliothèque, un premier tour de table  a permis d’opérer une première sélection parmi les 25 textes concourants. Puis, 2 tours de vote à bulletin secret, à l’issue desquels la nouvelle lauréate du concours 2014 a été désignée.


Elle vous sera dévoilée le 5 novembre prochain, lors de la soirée de remise du prix dès 19 h à la Salle Jean Gabin. Cette remise du Prix des Lecteurs du Concours de Nouvelles de la Ville de Talant sera précédée, comme l’année passée, d’un spectacle d’improvisation par la Compagnie Lisa 21.


 

    Journées Européennes du Patrimoine - 20 et 21 septembre 2014

La bibliothèque a participé aux Journées Européennes du Patrimoine qui a eu pour thème cette année «Patrimoine culturel, Patrimoine naturel».


3 visites commentées ont été proposées sur ce thème :

Samedi 20


De 9 heures à 11 heures - Découverte des oiseaux migrateurs au Parc de la Fontaine aux Fées  
La visite a été proposée par la Ligue de Protection des Oiseaux de Côte d'Or

De 15 heures à 16 heures 30 - Promenons-nous à Talant : petits chemins et découvertes
Une promenade en famille sur les petits chemins avec une découverte ludique des espaces naturels de la ville a eu lieu ce samedi après-midi. A l'aide de tablettes numériques, les participants ont pu découvrir les anecdotes des espaces naturels de Talant.

Vous pouvez retrouvez toutes les photos de l'animation sur le compte Flickr de la Bibliothèque.

Dimanche 21


De 15 heures à 16 heures 30 - Talant, son patrimoine architectural, son histoire
Une visite découverte des détails remarquables du bourg médiéval de Talant, fondé par le duc de Bourgogne Eudes III a été organisé le dimanche.

 

 

 

 

 

    Médiation Jours de Lessive - 03/06 au 21/06/2014

Durant le mois de Juin, les écoles de Talant ont été acceuilli durant les Jours de Lessive pour que les enfants puissent découvrir les travaux des autres enfants talantais mais aussi redécouvrir tous les projets qu'ils ont effectué durant l'année scolaire 2013-2014, suite à leur visite à la Bibliothèque et à La galerie.

    Rendez-vous aux Jardins 2014, 30, 31 mai et 1 juin

 

Trois jours de visites et de découvertes des plus beaux jardins pour tous les publics.
La thématique choisie par le ministère de la Culture pour l’édition 2014 était L’enfant au jardin.

Voici le programme qui a été proposé par la ville de Talant :

 

- Vendredi 30 mai, de 14h30 à 16h : Chasse aux trésors numérique
Une promenade d'une heure et demie en réalité augmentée aux abords du Jardin des 5 Roses et dans le Parc de la Fontaine aux Fées a été organisée. En suivant un parcours grâce à une application sur des tablettes tactiles, les petits comme les grands ont pu découvrir les jardins de Talant tout en s'amusant.

 

- Samedi 31 mai, de 10h à 13h : Bib’Escale
Une Bib'Escale s’est installée dans le Jardin des 5 Roses (parasols, transats et plaids ont été mis à disposition du public). Cette bibliothèque « hors les murs » a eu pour thème la nature, la découverte du jardin, des roses et le jardinage pour toute la famille. Elle a été agrémentée d’une dégustation de produits autour de la rose.

De 20h à 23h : Ouverture nocturne

Le Jardin des 5 Roses a exceptionnellement été ouvert de 20h à 23h, sous la forme d'une promenade illuminée.

 

- Dimanche 1 juin, de 10h30 à 11h30 :Visite commentée
Pour cloturer ces 3 jours, une visite commentée autour du Jardin des 5 Roses a été organisé le dimanche matin.

 

Pour retrouver l'intégralité des photos de ces trois journées, vous pouvez vous rendre ici.

 

  Médiation « A tous les âges, Partager la mémoire », Delphine Gatinois - 26/03 au 19/04/2014

La galerie et la bibliothèque ont reçu les élèves des écoles de Talant de mars à avril, pour leur présenter l'exposition "A tous les âges, Partager la mémoire", réalisée par Delphine Gatinois, les élèves de la classe de CM2 de l’école Jacques Prévert et les aînées du Vill’Âge Bleu.

 Autour de l'exposition de Delphine Gatinois, les enfants ont pu observer comment les souvenirs se transmettent d’une génération à l’autre. Une attention particulière sur les étapes de la vie a permis de faire comprendre aux enfants le rôle des personnes âgées ainsi que la fonction spécifique des grands-parents pour le bon développement de l'enfant,  et nécessaire tout au long du parcours de sa vie.

 

    1, 2, 3 Albums - Novembre 2013 à  Mai 2014

 


Le projet 1, 2, 3 Albums est une création de l'association Livralire qui présente depuis 2001, nouveautés, sélections et bonnes idées.

Cette animation a pour objectif de créer un lien social et intergénérationnel en rapprochant des publics différents par la lecture et la mise en scène d’une sélection de dix albums ; et de susciter le gout de lire au sein des classes accueillies.

 

 

 
 

 

A la bibliothèque Henri Vincenot, plusieurs étapes se succèdent de novembre 2013 à mai 2014 :

En décembre 2013 : le projet a été présenté aux enfants des classes de CM2 des écoles Prévert et Triolet ainsi que deux classes de 6° du Collège Boris Vian. A la suite de cette présentation, les enfants lisent avec leur enseignant les albums de la sélection, et en préparent une petite mise en scène (scènette de théâtre, création d’un décor en lien avec l’histoire, création plastique…).

Le Vendredi 21 février, la bibliothèque a assuré une nouvelle fois la présentation des albums mais cette fois ci pour les Aînés de Talant. Après un gouter convivial, chaque participant a emprunté un des livres de la sélection pour le découvrir chez soi.


Au mois d’avril, a été organisées des rencontres entre les Aînés et les enfants des classes participantes. Lors de ces rencontres, les enfants ont présenté d’abord la mise en scène qu’ils ont préparée à partir d’un ou de plusieurs albums lus en classe ; puis ont échangé avec les Aînés sur leurs lectures.

Enfin, au mois de mai, chaque participant a eu la possibilité d’élire ses trois albums préférés parmi les livres qu’il a lu. Tous les votes sont rassemblés, au niveau national, pour désigner les trois albums préférés de l’année.


  Médiation « A tous les âges, Partager la mémoire » - 28/01 au 22/02/2014

Pendant le mois de février, la bibliothèque et La galerie ont accueilli les élèves des écoles de Talant pour faire une visite guidée de l’exposition Objet du siècle à la bibliothèque ainsi que de l’exposition du Collectif Rhézome à La galerie.

La mémoire, fil conducteur de ces deux expositions, a montré aux enfants que grandir et vieillir développe la maturité mais aussi les souvenirs.  

A la bibliothèque, passant de vitrine en vitrine, les enfants ont écouté l’histoire des objets et leur anecdote. Ils ont appris à quoi servaient certains objets incongrus et comment ils fonctionnaient.

A La galerie, ils ont pu naviguer entre peintures, photographies, vidéos et œuvres d’art pour observer comment chaque artiste à aborder et exprimer sa vision de la mémoire.

En découvrant ces objets du siècle et ces œuvres, les enfants se sont rendu compte de l’évolution des objets au cours des années et de l’importance de garder des souvenirs tout au long de sa vie.